Célébrer l’équinoxe en s’ouvrant à la présence de l’Archange Michaël

 

michael

A ce moment-là, le jour et la nuit ont exactement la même durée. Dans la nature, toutes les plantes ont préparé leurs semences. Certaines sont déjà en terre, d’autres finissent et peaufinent leur voyage à venir. Le monde végétal dépérit, tombe au sol et se décompose. Le subtil est séparé de l’épais. Ce qui est mortel retourne à la terre, et seul ce qui utile pourra passer l’hiver. On peut ressentir à cette période comme une nostalgie, une tristesse profonde. C’est à cette période qu’est célébrée la Fête de l’Archange Michaël.

 

L’Archange Michaël, Gardien de la fidélité au Divin

 

Archange Michael

L’Archange Michaël est le Père de l’élément Feu. Il est le visage de Dieu qui se manifeste de l’automne jusqu’au solstice d’hiver.

Il est la flamme de vie, la présence cachée du Divin en toutes choses, la quintessence de la sagesse et de l’amour le plus pur.

A l’image de la nature qui se désagrège pour retourner à la terre où seul ce qui est essentiel survit, tout ce qui n’est pas fondamental à l’intérieur de nous est remis en question.

S’approcher de l’Archange Michaël dans une attitude juste permet de faire le tri en nous, à percevoir clairement ce qui est important dans notre vie, ce qui est de notre être profond et ce qui est superflu, inutile à notre cheminement.
Pour affronter la dureté de l’hiver, nous devons nous recentrer sur ce qui est primordial dans notre vie, c’est une grande libération intérieure retrouvée.

Célébrer l’équinoxe en s’ouvrant à la présence de l’Archange Michaël, c’est accepter de sortir des illusions pour reprendre sa vie en mains et accomplir sa véritable destinée.

Le Feu sacré de la grande célébration est allumé par une flamme perpétuelle provenant du culte du feu où des Prêtres et des Vestales esséniens animent des rituels sacrés tout au long de l’année.

La célébration de l’Archange de Michaël est également où les participants qui le souhaitent peuvent se libérer d’énergies anciennes et nocives, de résidus karmiques grâce à un rituel magique effectué durant la semaine précédent la grande rencontre. Cette pratique est une aide précieuse pour accompagner le travail de transformation qui a lieu à l’automne.