Célébration de l’Archange Gabriel (évènement francophone)

Vivre avec la grande famille universelle

Aujourd’hui, l’explosion des systèmes de communications a complètement bouleversé les relations entre les humains mais aussi avec tous les êtres.

Nous vivons dans un grand paradoxe ! A l’heure où la technologie développe l’accès à l’information et au savoir sans limite, où nous pouvons communiquer dans le monde entier à la vitesse de la Lumière, les hommes sont de plus en plus isolés.

Cet isolement n’est-il pas la conséquence d’une technologie grandissante coupant l’homme de la nature, de sa véritable nature et de son âme ? Petit à petit, les liens authentiques se coupent, les relations se détériorent. En nous perdant ainsi, nous nous coupons de nos véritables aspirations, allant même jusqu’à commettre des actes contre notre volonté et vivant à l’opposé de ce que nous sommes réellement.

Et si le secret était tout simplement de se relier avec la nature ?

L’homme a toujours eu besoin de la nature. Les anciens et certains peuples premiers le savaient. Ils honoraient la Mère-Nature en La préservant et en La considérant comme un être vivant. Ils avaient bien compris que sans les pierres, les arbres, les fleurs, les animaux, les hommes ou encore sans vertus ou forces émanant d’un monde supérieur, ils perdaient le lien avec la Vie et donc avec le Tout.

Ces êtres vivaient ensemble avec la grande famille universelle.

Il n’est pas sage de condamner ce monde d’aujourd’hui. Ce qui serait sage, c’est d’unir toutes les bonnes volontés, tous les êtres qui aspirent à vivre en harmonie avec tous les règnes pour apporter la guérison et apporter une autre façon d’être au monde.

Il est important de se rappeler qu’il existe une conscience intemporelle qui donne tout son sens à la parole d’un grand sage, Jésus à travers l’évangile selon Mathieu : « ce que vous faites au plus petit, c’est à moi que vous le faites ». Cette conscience ou encore religion (dont l’étymologie signifie « rassembler, relier ») n’est pas un concept en dehors de nous, elle nous permet simplement de vivre en harmonie entre nous mais aussi avec la nature et ses éléments qui nous constituent et nous entourent (comme l’eau, l’air, la terre, le feu).

Guérir les relations

Dans la vision essénienne, comme dans de nombreuses traditions, l’eau est l‘agent magique qui permet la relation avec soi-même et avec tous les êtres dans tous les règnes. C’est l’eau et la qualité de l’eau (l’aura) qui déterminent la qualité de nos relations. C’est cette qualité de l’eau qui fera qu’un être vit ou pas avec son âme. Plus l’eau est pure, plus l’âme peut s’approcher de l’homme pour le conduire à sa vérité.

L’eau est un être vivant

Derrière l’eau, se tient un monde vivant, une sagesse, un amour qui ne demande qu’à conduire l’homme dans une belle relation avec lui-même et donc avec son entourage.

Mais, l’eau à l’intérieur et autour de soi n’est pas toujours claire ou calme. Ne dit-on pas d’ailleurs : « être troublé, avec la tête sous l’eau, nager entre deux eaux …» L’eau en effet se teinte de tout ce qu’on lui met dedans. Images, sentiments, pensées, émotions. Ceci influence notre vie car si l’eau est troublée, certaines vertus ou états d’âme comme la paix, la sérénité ou encore la plénitude ne peuvent plus s’approcher de nous.

Comment retrouver le lien avec son âme et rendre claire l’eau qui nous attire ?

La première étape est déjà la prise de conscience de ce qui vit dans l’eau. C’est un peu comme si une personne vivant dans un profond désordre et la saleté réalisait soudain ce qu’elle vivait. Cette personne a la possibilité de laisser faire, de subir cette situation sans avoir les moyens d’agir car elle ne sait pas comment faire ou encore elle décidera de mettre de l’ordre chez elle et dans sa vie.

Si elle décide de se mettre à l’ouvrage, elle va attirer en elle la force d’agir, elle sera guidée et sera tout simplement inspirée.

Il existe dans la tradition essénienne, un enseignement et une multitude de méthodes liées à l’eau pour guérir ses relations et retrouver le lien avec son âme.

L’eau dans une vision supérieure

L’eau est une manifestation d’une intelligence appelée Archange Gabriel. Gabriel à travers son eau est la force qui relie tous les êtres. S’approcher de l’eau de Gabriel permet de prendre conscience de ce qui vit en nous et de trouver la force de se libérer de ce qui pourrait nous enfermer, nous ralentir. C’est la seconde étape qui consiste à renouer le contact avec à soi-même.

Chaque année au solstice d’hiver a lieu la célébration de l’Archange Gabriel : la fête de l’eau et du passage de la porte de l’hiver.

Cette célébration est clôturée par le baptême essénien. Cet acte sacré consiste à recevoir sur le sommet de la tête de l’eau consacrée par l’Archange Gabriel lors de sa célébration.

Le baptême est un acte de purification. En effet, le baptême nous libère de tout ce qui empêche l’homme d’aller vers son âme. Ainsi libérée, l’âme peut guider l’homme vers sa véritable destinée.

Au Québec

Du 3 au 7 janvier 2018

À Cookshire en Estrie au Québec

 

Renseignements pour le Québec :

contact.quebec@esseniens.org

Tél : 1-844-875-1065

En Europe

Du 10 au 14 janvier 2018

À Lloret del Mar en Espagne

(à 1 heure de la frontière française)